METTRE SA PISCINE EN HIVERNAGE

Mettre sa piscine en hivernage.

Ça y est l’été est terminé, fini les après-midi à lézarder au bord de la piscine. Il est temps de penser à mettre votre piscine en hivernage.

hivernage-piscine

La mise en hivernage de votre piscine est un élément important pour la pérennité de votre installation. En effet, l’hiver peut causer de gros dégâts sur une piscine (canalisation qui éclate, piscine qui se déforme).

Nous préconisons de vider l’eau de votre piscine, sous les refoulements, cela permet que votre installation soit protégée.

Nous conseillons également à nos clients d’attendre que la température de l’eau se stabilise en dessous des 16 degrés pour procéder à l’hivernage de votre bassin ; cela permettra au produit d’hivernage de mieux agir et d’éviter aux micro-organismes de continuer à proliférer. En procédant ainsi vous aurez plus de chance la saison prochaine de profiter d’une eau de qualité.

Il existe deux sortes d’hivernage :

L’hivernage passif : La pompe et la filtration sont coupées, l’installation est purgée et une couverture d’hivernage est mise en place. Ce type d’hivernage est moins contraignant, car il permet de passer l’hiver sans s’occuper de votre piscine. Par contre, l’ouverture du bassin en été sera un peu plus longue que suite à un hivernage actif et vous ne pourrez pas profiter visuellement de votre piscine l’hiver, puisqu’elle sera recouverte d’une couverture.

Ou

L’hivernage actif : La pompe et la filtration sont toujours en service, mais ils tournent au ralenti. Pour ce type d’hivernage, il faut impérativement que votre installation soit hors gel. Ce type d’hivernage est un peu plus contraignant, en effet, il faut tout le long de l’hiver nettoyer sa piscine, contrôler le niveau  et la qualité de l’eau. Par contre, il vous permettra de profiter visuellement de votre piscine lors de la saison froide et la mise en service, quand les beaux jours arriveront, sera moins longue.

L’hivernage de votre bassin est une tâche qui peut paraitre insurmontable, mais garder à l’esprit que vous ne faites que préparer votre prochaine baignade !

 

ENTREPRISE VIDEAU – 85200 FONTENAY LE COMTE – 21 RUE DE L’ANCIENNE CAPITALE DU BAS POITOU

02 51 69 29 20 – contact@entreprise-videau.fr

Quels dispositifs de sécurité pour ma piscine ?

Quels dispositifs de sécurité pour ma piscine ?

Depuis 2004, les piscines privées sont soumises à une réglementation particulière. Quelles piscines sont concernées ? Quelles mesures préconise la loi ? Pourquoi cette réglementation ? Quelles sanctions en cas de non-respect ?
couverture-securite-piscine-vendee
Quelles piscines sont concernées?
Les piscines concernées sont les piscines enterrées ou semi-enterrées. Les piscines gonflables et hors-sols, ne sont pas concernées.

Quelles mesures ?

  • Barrières de protection NF P. 90-306

Ces barrières doivent mesurer plus d’1 mètre 10 et faire entièrement le tour du bassin. Elles doivent être équipées, d’un portillon qui ferme à clé, afin qu’un enfant soit dans l’incapacité de l’ouvrir tout seul.

  • Systèmes d’alarme répondant à la norme NF P. 90-307;

Concernant la sécurisation par alarme la loi prévoit une alarme capable de détecter la chute d’un enfant de minimum 6 kg. Elle doit pouvoir se ré-enclencher automatiquement après la baignade et ne pas se déclencher  intempestivement pour de fausse alerte.

  • Couvertures de sécurité répondant à la norme NF P90-308

Concernant les couvertures de sécurités, il faut en prévoir une capable de supporter jusqu’à 100kg et empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans. Attention à ne pas confondre avec les bâches à bulles qui réchauffe l’eau, mais qui ne sécurise en aucun cas votre piscine !

  • Abris de piscine répondant à la norme NF P. 90-307.

L’abri de piscine est également conseillé par la réglementation. L’abri doit être solide, résistant aux intempéries et pouvant être fermé à clé. Il doit entièrement recouvrir votre bassin ; Cette option vous permet en plus de sécurisée votre piscine de pouvoir en profité même lors du mauvais temps.

Pourquoi cette réglementation et quels sont les risques encourus en cas de non-respect ? 

Chaque année 1008 personnes se noient dans des piscines privées, majoritaires des enfants de moins de 6 ans (source ministère de la santé). Afin de réduire le nombre d’accidents, des dispositions ont été prises. Pour non-respect de la réglementation vous pouvez recevoir une amende allant jusqu’à 45000 euros.

Plus d’infos sur : Vos Droits –  Site : www.service-public.fr

Demande de contact

Vous avez un projet, besoin de conseil, vous souhaitez une approche financière concernant nos prestations, merci de remplir ce formulaire ou de nous contacter par téléphone au 02 51 69 29 20, nous ne manquerons pas de revenir vers vous très rapidement. A très bientôt.